Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La digestion des lipides, qu’est-ce que c’est ?

POINTS CLES
  • Les lipides alimentaires sont mélangés aux sels biliaires et à la lipase pancréatique dans l’intestin grêle pour former des micelles.
  • Les lipides entrent dans les cellules de l’intestin grêle sous forme de micelles et en ressortent sous forme de chylomicron.
  • Dans la circulation sanguine, les triglycérides contenus dans les chylomicrons sont libérés grâce à une enzyme : la lipoprotéine lipase.
  • La lipoprotéine lipase est particulièrement présente dans les tissus musculaires et les tissus adipeux.
  • Les triglycérides et le cholestérol ne circulent pas librement dans le sang,  ils sont transportés par des molécules composées de lipides et de protéines appelées : lipoprotéine.
  • En règle générale, il est préférable d’avoir des taux plus élevés d’HDL plutôt que de LDL car le cholestérol contenu dans le HDL est destiné à être dégradé ou recyclé.

Les lipides du bol alimentaire sont avalés et atterrissent dans l’estomac.Quand ils sortent de l’estomac, le duodénum (la première partie de l’intestin grêle) le détecte et sécrète une hormone: la cholecystokinine (CKK).

La CKK fait contracter la vésicule biliaire pour qu’elle libère les acides biliaires (contenus dans la bile) dans le duodénum.

Les acides biliaires sont produits dans le foie via le cholestérol et les phospholipides (Les lipides, qu’est-ce que c’est ?) stockés dans la vésicule biliaire. Ils jouent un rôle important dans l’émulsion des gras alimentaires lors de la digestion, c’est-à-dire qu’ils divisent les lipides alimentaires en petites gouttes de lipides facilitant le travail de la lipase pancréatique.

Cette dernière est une enzyme digestive sécrétée par le pancréas. La digestion des lipides alimentaires est essentiellement réalisée par cette enzyme.

Les acides biliaires mélangés aux lipides provenant de l’alimentation vont former des « micelles ». Ces molécules vont pouvoir être absorbés par les cellules de notre intestin grêle. Une fois à l’intérieur de ces cellules, les micelles sont reconverties en triglycérides, phospholipides et cholestérols.

Ces triglycérides nouvellement formés dans la cellule vont être ensuite empaquetés dans une structure appelée « chylomicron ».

C’est dans les chylomicrons que les triglycérides provenant de notre alimentation vont pouvoir sortir des cellules de notre intestin grêle et rejoindre, dans un premier temps, la circulation lymphatique puis, dans un second temps, la circulation sanguine.

 

En résumé

Les lipides alimentaires sont mélangés aux sels biliaires et à la lipase pancréatique dans l’intestin grêle pour former des micelles. Les lipides entrent dans les cellules de l’intestin grêle sous forme de micelles et en ressortent sous forme de chylomicron.

 

 

Dans la circulation sanguine, les triglycérides contenus au sein des chylomicrons sont libérés grâce à une enzyme : la lipoprotéine lipase.

Cette enzyme est particulièrement présente dans les tissus musculaires et les tissues adipeux.

Contrairement aux triglycérides, le cholestérol contenu dans le chylomicron n’est pas absorbé par la cellule musculaire ou la cellule adipeuse. En effet, le cholestérol reste dans le chylomicron vidé des triglycérides. Ce chylomicron vidé sera assimilé par le foie.

 

Les lipoprotéines, qu’est-ce que c’est ?

 

Les triglycérides et le cholestérol ne circulent pas librement dans le sang parce qu’ils sont insolubles dans l’eau. Pour pallier à cela, ils sont transportés par des molécules composées de lipides et de protéines appelées : lipoprotéines.

 

Il existe 4 catégories de lipoprotéines :

 

1) Les chylomicrons

2) Les lipoprotéines de très basse densité “VLDL” (very low density lipoproteins)

3) Les lipoprotéines de basse densité “LDL” (low density lipoproteins)

4) Les lipoprotéines de haute densité “HDL” (high density lipoproteins)

 

En règle générale, plus une lipoprotéine contient un pourcentage élevé de lipides (triglycérides, phospholipides et cholestérols), plus sa densité est faible ; et plus la proportion de protéines est importante, plus la densité de la lipoprotéine est élevée.

Donc, plus il y a de lipides, plus la densité est faible et plus il y a de protéines plus la densité est élevée.

Le foie est la principale source de VLDL. Ce dernier transporte les lipides du foie vers les tissus périphériques et notamment vers le tissu adipeux. 

Le VLDL est également catalysé par la lipoprotéine lipase des tissus adipeux et musculaires.

Sous l’effet de la lipoprotéine lipase, le VLDL va libérer ses triglycérides et devenir une particule appelée: lipoprotéine de basse densité “LDL”, qui devient plus riche en cholestérol.

Les LDL apportent aux cellules de notre organisme le cholestérol dont elles ont besoin pour leur membrane cellulaire ou pour produire des composés de stérols tel que nos hormones.

Concernant les lipoprotéines de haute densité “HDL”, le foie fabrique leur enveloppe et libère celle-ci dans la circulation sanguine. Une fois dans le sang, ces enveloppes de HDL se remplissent de cholestérol prélevé sur les cellules des tissus et les parois de nos artères. 

La fonction principale du HDL est de transporter l’excédent de cholestérol des tissus périphériques vers le foie.

A leur retour dans le foie, le HDL rempli du cholestérol prélevé dans l’organisme est dégradé et devient un composant de la bile.

En règle générale, il est préférable d’avoir des taux plus élevés d’HDL plutôt que de LDL car le cholestérol contenu dans le HDL est destiné à être dégradé ou recyclé.


Références :

1) Elaine N. Marieb, « Anatomie et physiologie humaines », adaptation de la 6ème éd. américaine.             2005.

2) Bruce M. Koeppen, Bruce A. Stanton, “Berne & Levy Physiology”, 6th Updated Edition 2009.

3) Vander et al.: “Human Physiology: The Mechanism of Body Function”, Eighth Edition, © The McGraw−Hill                Companies, 2001

Lien Permanent pour cet article : https://diabetnutrition.ch/les-macronutriments/les-lipides/les-lipides/la-digestion-des-lipides/

Merci de rédiger un commentaire