«

»

Avr 28 2016

Comment freiner l’épidémie du diabète de type 2 ?

diabète, épidémie, diabète type 2

Comment freiner l’épidémie du diabète de type 2 ?

 

Actuellement, il y a plus de 400 millions de personnes dans le monde qui souffre de diabète, soit 1 personne sur 11. A cela, s’ajoute le fait qu’environ 50% des diabétiques de type 2 ne sont pas diagnostiqués

La prévention du diabète de type 2 aurait des avantages considérables du point de vue de la santé publique, dont une baisse de l’incidence des maladies cardiovasculaires (AVC, infarctus du myocarde, etc.), de l’insuffisance rénale, de la cécité et des décès prématurés (à noter qu’environ chaque 6 secondes une personne dans le monde décède des complications du diabète).

Selon une analyse épidémiologique, si tous les cas de diabète pouvaient être évités chez les hommes américains caucasiens par une prévention primaire efficace, les risques de décès toutes causes confondues pourraient être réduits de 6%.

Le fait de prévenir le diabète ou d’en retarder l’apparition réduirait non seulement le fardeau de la maladie pour les patients, mais pourrait diminuer en plus la morbidité et la mortalité associées. A cela s’ajouterait une réduction considérable des coûts de la santé. En effet, 12% des coûts de la santé au niveau mondial concernent le diabète, soit environ 700 milliards de US dollars.

Comment prévenir l’apparition du diabète de type 2 ?

Voici quelques stratégies provenant notamment de la Fédération Internationale du Diabète (FID) ayant pour objectifs de réduire l’épidémie du diabète de type 2.

Les stratégies préventives idéales contre le diabète de type 2 concernent non seulement les personnes prédisposées à la maladie mais également la population en générale.

Pour les prestataires de soins, ce sont les stratégies individualisées qui sont recherchées alors que pour les départements de la santé se sont celles visant la population dans son ensemble.

Les principales façons de prévenir le diabète dans une population sont notamment la mise en place de programmes visant :

1) les personnes à haut risque dans la collectivité (p. ex., celles qui présentent une intolérance au glucose ou qui sont obèses).

2) la population dans son ensemble, tels ceux qui mettent l’accent sur l’activité physique et l’alimentation saine chez les adultes et les enfants.

Parmi les programmes s’adressant aux personnes à risques, l’utilisation d’un traitement médicamenteux peut diminuer le risque de progression du prédiabète vers le diabète de type 2. Par exemples, l’administration de la metformine réduirait le risque de 30%. 

Quant à une prévention plus générale, les programmes concernant l’alimentation, la perte de poids et l’activité physique seraient très efficaces. Une perte de poids d’environ 5 % par rapport au poids initial peut réduire de près de 60 % le risque de progression de l’intolérance au glucose vers le diabète de type 2.

 


Références :

1 ) Canadian Journal of Diabetes, octobre 2013, Volume 37, supplément 5.

2) Louis Monnier, “Diabétologie”, 2ème éd 2014.

Lien Permanent pour cet article : https://diabetnutrition.ch/comment-freiner-lepidemie-diabete-type2/

Merci de rédiger un commentaire