«

»

Mai 13 2016

Les scanners nutritionnels, qu’est-ce que c’est ?

Le scanner nutritionnel "DietSensor"

Le scanner nutritionnel “DietSensor”

 

Les scanners nutritionnels permettent de scanner les aliments et de connaître, entres autres, leur teneur en glucides. Pour la communauté des diabétiques, on se rend vite compte de l’utilité de ces appareils au quotidien.

Actuellement, pour connaître la composition d’un aliment on se réfère aux informations nutritionnelles inscrites sur les emballages. Bientôt, les scanners nutritionnels nous fourniront directement ces précieuses informations.

 

Important

Imaginez : nous allons pouvoir adapter notre traitement en fonction des aliments choisis, leur teneur en glucides et leur poids !

 

Comment fonctionnent les scanners nutritionnels ?

 

Les scanners nutritionnels envoient un faisceau lumineux sur un aliment. La lumière reflétée par l’aliment est ensuite captée par un senseur optique appelé : “spectromètre” contenu dans le scanner.

Le spectromètre permet de décomposer la lumière (spectre) captée à l’instar d’un prisme. Cette décomposition de la lumière sera envoyée dans le “cloud” pour être analysée. L’avantage du “cloud” est que la base de données des différents spectres propre aux aliments est régulièrement mise à jour.  

Les données provenant du “cloud” sont ensuite transmises à notre smartphone et ce dernier nous affiche le tableau des résultats dans l’application dédiée. À noter, les applications smartphones dédiées contiennent différentes fonctionnalités dont un suivi des données enregistrées et une encyclopédie des aliments.

 

Quels sont les avantages et inconvénients de ces scanners nutritionnels ?

 

Pour les avantages, citons :

  • Connaître le contenu en glucides d’un aliment homogène. Certains scanners précisent l’index glycémique et la charge glycémique de l’aliment scanné.
  • Connaître également le contenu des autres macronutriments et des calories.
  • Connaître le niveau de maturation d’un fruit.
  • Connaître le contenu d’un médicament.
  • Éviter des réactions allergiques ou des intolérances alimentaires en signalant la présence de gluten par exemple.
  • Aider dans la gestion du diabète et/ou des maladies cardiovasculaires et/ou la perte de poids.

 

Pour les inconvénients (pour le moment), citons :

  • Impossibilité de scanner un plat composé de différents aliments (gratins, salades composées, etc.)
  • Nécessité de rentrer le poids de l’aliment scanné (sinon on a des résultats pour un poids standard de l’aliment).
  • Nécessité de préciser le type d’aliment et sa forme (solide, liquide).
  • Nécessité d’utiliser le scanner avec un smartphone (la prochaine étape sera l’intégration de ces scanners à nos smartphones),
  • Pas encore disponible, probablement à la vente à la fin 2016 voire début 2017.

 

Pour encore mieux vous faire (re)découvrir ces scanners nutritionnels, je vous propose la vidéo explicative du grand gagnant du CES 2016 : DietSensor.

Cette startup française a développé l’application pour smartphones dédiée au mini scanner de la compagnie SCiO.

 

 

Lien Permanent pour cet article : https://diabetnutrition.ch/les-scanners-nutritionnels-quest-ce-que-cest/

Merci de rédiger un commentaire