«

»

Juin 23 2016

Diabète : 7 conseils pour les injections d’insuline

Si pour gérer vos glycémies quotidiennes, vous utilisez de l’insuline, on vous a probablement recommandé de changer de zone d’injection. Dans cet article, vous trouverez 7 conseils pour les injections d’insuline.

 

Rappel

Les zones d’injection habituellement recommandées sont :

  • l’arrière des bras (plus difficile à atteindre)
  • l’abdomen
  • les cuisses
  • les fesses
abdomen, cuisses, fesses, insuline

Sites d’injection de l’insuline. Remerciements FIT Canada

 

L’insuline s’injecte dans le tissu sous-cutané, c’est le tissu se trouvant entre la peau et le muscle. Une fois injectée dans ce tissu sous-cutané, l’insuline traverse les fines parois des capillaires pour rejoindre la circulation sanguine et les cellules cibles.

 

Quelques effets négatifs lorsqu’on injecte l’insuline toujours dans la même zone :

Si on injecte l’insuline toujours au même endroit, donc toujours dans le même tissu sous-cutané, ce dernier peut se développer excessivement (hypertrophie) amenant à un durcissement de la zone. Dans des cas plus rares, c’est l’inverse, le tissu sous-cutané s’atrophie amenant à des creux.

Le tissu sous-cutané excessivement développé ou au contraire atrophié peut avoir un impact sur l’absorption de l’insuline notamment :

 

  • Des glycémies variables.
  • Un mauvais contrôle de la glycémie et donc du diabète.
  • Des besoins augmentés en insuline pour garantir l’effet.

 

Bon à savoir

L’absorption de l’insuline peut varier en fonction de plusieurs facteurs, dont la région d’injection utilisée. L’insuline est absorbée plus rapidement au niveau de l’abdomen alors que l’absorption est moyenne au niveau des bras et des cuisses. Les fesses ont un taux d’absorption plus lent.

 

7 conseils pour les injections d’insuline

 

1) Avant de s’administrer de l’insuline, toujours vérifier la zone d’injection. Si la             zone est endurcie ou au contraire creuse, il faut changer la zone d’injection le temps     qu’elle retrouve un aspect normal.

 

2) Il faut changer d’aiguille à chaque injection d’insuline.

 

3) Il est recommandé d’éviter d’injecter l’insuline dans la racine des poils, les                     cicatrices, les grains de beauté, les vergetures ou toute autre région de la peau qui       présente une anomalie.

 

4) Il est recommandé de laisser l’épaisseur d’un doigt entre deux administrations             consécutives dans la même zone, soit l’équivalent d’un voire de deux cm.

 

5) Il est également recommandé d’injecter lentement l’insuline et d’attendre au moins       10 secondes avant de retirer l’aiguille de la peau.

 

6) Il est recommandé de s’administrer chaque dose au même moment de la journée         en effectuant une rotation structurée des points d’injection à l’intérieur                       d’une même région anatomique (par ex., l’abdomen ou les cuisses).

 

sites injections insuline

Exemple d’un plan de rotation pour l’abdomen et les cuisses. Remerciements FIT Canada.

 

7) On peut noter dans son carnet d’autocontrôle glycémique la zone où l’on vient de         s’injecter l’insuline afin d’éviter deux injections consécutives au même endroit.

 


Références :

1) FIT Canada, Forum sur la technique d’injection, 2ème 2015

2) Louis Monnier, “Diabétologie”, 2ème éd 2014.

Lien Permanent pour cet article : https://diabetnutrition.ch/diabete-conseils-injections-insuline/

1 ping

  1. Infos patients - lised | Pearltrees

    […] GUIDE DU BON USAGE. Thériaque id gar m ld67. Premier site de personnalisation des conseils de santé pour le voyageur. Société Française de Médecine Générale – Les partenaires. InfoVac. OrdreAnat – MediaWiki – OncoLogiK id gar m d67. Aide à la cotation. HAS-ALD.pdf. Diabète : 7 conseils pour les injections d'insuline – Diabète & Nutrition. […]

Merci de rédiger un commentaire