Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

«

»

Sep 08 2016

La metformine (Glucophage), qu’est-ce que c’est ?

La metformine est l’antidiabétique le plus prescrit dans le monde avec plus
de 120 millions de patients traités.

Elle est recommandée au niveau international lors de la prise en charge thérapeutique du diabète de type 2, en particulier en cas de surcharge pondérale, lorsque le régime alimentaire et l’exercice physique ne sont pas suffisants pour contrôler la glycémie.

 

Elle a les avantages suivants :

 

  • Son efficacité, une baisse attendue de 1 à 1,5% de l’HbA1c.
  • Peu ou pas d’épisodes d’hypoglycémie.
  • L’absence de prise de poids. 
  • Un faible coût.
  • Une baisse potentielle du taux de LDL réduisant ainsi le risque d’accident cardiovasculaire.

 

 

metformine, glucophage, diabète, médicament, antidiabétiques oraux, ADO

La metformine (Glucophage), qu’est-ce que c’est ?

 

La metformine est une biguanide dérivée de la galégine, une substance active extraite du lilas français (Galega officinalis).

La metformine est antihyperglycémiante mais n’est pas hypoglycémiante. C’est-à-dire qu’elle empêche l’hyperglycémie sans faire diminuer le taux de sucre dans le sang.

Son action antihyperglycémiante est rendue possible par : 

 

  • La diminution de la production hépatique de glucose (inhibe la néoglucogénèse et la glycogénolyse).
  • Une augmentation de la captation du glucose sanguin au niveau des cellules musculaires et hépatiques.
  • Le ralentissement de l’absorption intestinale du glucose.

 

L’effet hypoglycémiant de la metformine est complexe mais son mode d’action le plus efficace se situe au niveau du foie. En effet, la metformine réduit la production hépatique de glucose en réduisant la gluconéogenèse (processus de formation de glucose à partir de molécules autres que les glucides) hépatique. 

Le contrôle de la production hépatique de glucose est essentiel pour favoriser un meilleur contrôle glycémique sur 24 heures.

La metformine n’est pas métabolisée, elle est éliminée sous forme active par la voie rénale (50 à 85% en 24 heures). Son élimination est réduite en cas d’insuffisance rénale. Une accumulation de metformine peut conduire à une augmentation d’acides lactiques et provoquer une acidose lactique.

 

Les effets indésirables de la metformine :

 

  • Troubles gastro-intestinaux (très fréquents, surtout à l’instauration du traitement) : nausées, vomissements, diarrhées, douleurs abdominales, perte d’appétit.
  • Perturbations du goût (goût métallique, effets fréquents).
  • Diminution de l’absorption de la vitamine B12.
  • Acidose lactique (exceptionnelle mais mortelle dans 30 à 50% des cas).

 

Les précautions d’emploi :

 

  • Les troubles gasto-intestinaux sont généralement atténués lorsque la prise du médicament se fait au cours du repas ou à la fin.
  • La survenue d’une insuffisance rénale nécessite une adaptation posologique et un renforcement de la surveillance.

 

Lien Permanent pour cet article : https://diabetnutrition.ch/la-metformine-glucophage-quest-ce-que-cest/

Merci de rédiger un commentaire