Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

«

»

Sep 25 2015

Le fructose est un doux poison

fructose, diabète, obésité, poison

Le fructose est un doux poison

 

Au début du 20ème siècle, nous consommions en moyenne 15 mg de fructose par jour. Aujourd’hui, nous en consommons près de 55 mg par jour.

Que s’est-il passé ?

Dans cet article, je vous propose la réponse du Pr Robert Lustig qui désigne comme responsable de l’obésité et du diabète de type 2 aux USA, l’utilisation tout azimut du sirop de maïs à haute teneur en fructose par l’industrie alimentaire américaine.

 

Le Professeur Robert H. Lustig (@RobertLustigMD) est un pédiatre américain, responsable du département d’endocrinologie à l’université de Californie à San Francisco. Il est également président de «the Institute for Responsible Nutrition».

Le Pr Lustig se bat contre l’obésité chez l’enfant et le diabète de type 2 aux USA. Il publie des livres et participe à des émissions TV afin de réveiller les consciences sur notre alimentation actuelle, notamment sur la consommation des boissons sucrées et sur les manipulations de l’industrie alimentaire.

Cette conférence est intitulée : «Sugar: The Bitter Truth». Elle a été postée sur Youtube en 2009 et a été vue plus de 5 millions de fois.

J’ai vu pour la première fois cette vidéo quelques semaines après l’annonce de mon diagnostic. Cette conférence a complètement changé mon rapport au sucre, notamment mon rapport aux sucreries, aux desserts et autres petits plaisirs.

Elle m’a rendu très méfiant vis-à-vis des produits provenant de l’industrie alimentaire. J’espère qu’elle aura le même impact sur vous ou du moins qu’elle vous rendra un peu plus critique.

Bien que la vidéo soit en anglais et dure 1h30, je vous encourage à la regarder. Le professeur Lustig explique avec brio et humour pourquoi «le fructose est un poison» et pourquoi le fructose est en grande partie responsable de l’épidémie d’obésité et de diabète de type 2 aux USA (et également dans les pays développés).

 

# L’augmentation de la consommation de fructose ces          40 dernières années coïncide avec les épidémies                d’obésité et de diabète de type 2 aux USA.

 

Le Pr Lustig et son équipe désignent le fructose et plus particulièrement le sirop de maïs à haute teneur en fructose (un édulcorant fabriqué à partir d’amidon de maïs) ainsi que l’industrie alimentaire comme responsables de ces deux épidémies.

 

Voici son explication  :

 

1. Dans le courant des années 70, aux Etats-Unis, le président Nixon veut                         stabiliser le prix des aliments. Pour ce faire, l’industrie alimentaire américaine           va remplacer le sucre de canne brute, qui a un prix trop fluctuant, par un édulcorant     découvert au Japon : le sirop de maïs à haute teneur en fructose (SMHTF ou HFCS     pour High Fructose Corn Syrup).      

                   

         Le SMHTF a deux attraits : il est moins cher que le sucre de canne brute et          il a un pouvoir sucrant plus élevé.

 

2. Toujours dans les années 70, des études stipulent que le LDL (La digestion des            lipides, qu’est-ce que c’est ?) est corrélé aux maladies cardio-vasculaires, donc            que le LDL est à limiter dans notre alimentation. Ces études étant faites sans          l’aide d’ordinateurs, il n’est pas tenu compte des autres facteurs (autre que le                LDL) pouvant également être responsables des maladies cardio-vasculaires. Elles        reposent donc sur des postulats incomplets.

 

3. Sur la base de ces études scientifiques erronées, il a été recommandé de limiter            l’apport en lipides dans les aliments. Une grande partie de notre éducation                    nutritionnelle découle de ces études.

 

          Qu’a fait l’industrie alimentaire pour respecter ces nouvelles directives ?

           Elle a limité l’apport de lipides dans ses aliments, ce qui a eu pour                                  conséquence une perte de goût.

          Qu’a fait l’industrie alimentaire pour compenser ce manque gustatif ?  

           Elle a ajouté du sucre. Mais pas n’importe quel sucre, un sucre au goût très                  sucré et surtout par cher : le sirop de maïs à haute teneur en fructose                      (SMHTF).

 

# Le fructose n’est pas du glucose

 

Dans cette partie, le Pr Lustig compare la biochimie du fructose avec celle du glucose.

 

Il en ressort ces points importants :

 

  • Le métabolisme du fructose dans le foie est différent de celui du glucose. De plus, 100% du fructose est métabolisé par le foie contre 20% pour le glucose.

 

  • Le fructose ne bloque par notre hormone de l’appétit : la grehlin. En consommant du fructose raffiné tel que dans le SMHTF notre cerveau continue de nous faire ressentir la faim.

 

  • Le fructose ne stimule pas la sécrétion d’insuline ni de leptine. Le fructose n’a pas besoin d’insuline pour entrer dans les cellules du foie. Si l’insuline n’augmente pas, la leptine n’augmente pas non plus et notre cerveau ne sait pas qu’on a mangé quelque chose. Pour cette raison également, on va continuer à avoir faim.

 

  • Le fructose est 7x plus susceptibles de générer des produits de glycation avancée (AGEs pour Advances Glycation End Products) nocifs pour l’organisme que le glucose.

 

  • Une consommation de fructose raffiné sur du long terme favorise le syndrome métabolique, à savoir : un embonpoint abdominal, un taux élevé de triglycérides sanguins (Les lipides, qu’est-ce que c’est ?), de l’hypertension artérielle et un hyperinsulinisme (augmentation du taux d’insuline dans le sang).

 

Important

En voici les raisons :

Certaines des molécules découlant du métabolisme du fructose produisent les effets suivants :

       • Blocage de la synthèse d’oxyde d’azote (NO) → pas de

         vasodilatation→ hypertension artérielle.   

           

       • Blocage de l’action de l’insuline dans les cellules du foie →

         augmentation de la sécrétion d’insuline par les cellules ß du

         pancréas → hyperinsulinisme.

 

       • Favorisation de la synthèse de lipides par les cellules du foie →

         embonpoint abdominal et augmentation du taux de

         triglycérides sanguins.

 

  • Le fructose est métaboliquement plus proche de l’éthanol (alcool) que du glucose. Une différence importante est que l’éthanol est métabolisé par le cerveau amenant à un état d’ébriété alors que le fructose ne l’est pas.

 

  • Le fructose est un carbohydrate mais il est métabolisé comme un lipide. Selon le Pr Lustig, les régimes faibles en gras ne fonctionnent pas tant que la quantité de fructose n’est pas également réduite.

 

# Les boissons sucrées ont inondé le marché

 

L’exemple du Coca-Cola :

 

  • La recette du Coca-Cola n’a pas changé ces dernières années. Ce qui a changé c’est la taille des contenants. Elle a augmenté.

 

  • Le Coca-Cola contient beaucoup de caféine et de sel. Le premier est un diurétique (qui augmente la production d’urine) et le second donne soif. L’association de ces deux ingrédients va donc donner très soif.

 

Pour leur part, les boissons sportives tel que «Gatorade» sont riches en SMHTF pour améliorer leur goût. Le fructose permet de régénérer plus rapidement nos stocks de glycogène (Les glucides, qu’est-ce que c’est ?) ce qui fait du sens pour les sportifs de haut niveau.

 

       Malheureusement, ce sont surtout les enfants et les non sportifs qui                      consomment ce type de boissons.

 

# Pourquoi faire de l’exercice est important quand on est      obèse ?

 

1. Une activité physique régulière permet d’augmenter la sensibilité                                de nos muscles à l’insuline.

 

2. L’activité physique permet de diminuer le stress et donc la production de cortisol.         Si le stress diminue, l’appétit diminue.

 

3. L’activité physique accélère la machinerie du cycle de Krebs (Le métabolisme des       glucides, qu’est-ce que c’est ?).                                                                                       Avec un cycle de Krebs accéléré, le glucose est moins transformé en graisse.

 

# Pourquoi les fibres sont importantes contre l’obésité ?

 

1. Les fibres (Les fibres, qu’est-ce que c’est ?) ralentissent l’absorption intestinale des       glucides, notamment le fructose. Le fructose est naturellement présent dans les           fruits. Ces fruits contiennent des fibres qui diminuent la quantité de fructose                   absorbée.

 

2. En limitant l’absorption des glucides, les fibres ralentissent la sécrétion                         d’insuline.

 

3. Les fibres augmentent le volume du contenu intestinal, ce qui induit la satiété et           améliore le transit.

 

La Nature donne le poison et le remède en même temps, comme dans les fruits.

 

J’espère que ces différents points vous ont donné envie d’en savoir plus et de visionner cette vidéo :

 

 


Références :

1) University of California Television (UCTV), Youtube, «Sugar: The Bitter Truth»,

2) «the Institute for Responsible Nutrition»

 

Lien Permanent pour cet article : https://diabetnutrition.ch/le-fructose-est-un-doux-poison/

Merci de rédiger un commentaire