«

Mar 31 2017

Diabète et tabac : ce qu’il faut savoir !

Tabac, diabète, cigarette, athérosclérose, diabète type 2, fumée, fumeur

Diabète et tabac : ce qu’il faut savoir !

Selon de récentes études, le tabagisme augmente les risques de développer un diabète de type 2 d’environ 45%.

On estime également que 2% des cas de diabète de type 2 seraient dus au tabagisme. Et ce taux pourrait être bien plus élevé chez les gros fumeurs. 

Comment s’explique l’association entre le tabac et le diabète ?

 

Plusieurs mécanismes physiologiques ont été mis en avant pour expliquer cette association. Certaines études ont avancé l’idée que les substances contenues dans le tabac, en particulier la nicotine, en seraient responsables.

 

Ces substances entraîneraient :

 

  • un effet toxique au niveau du pancréas
  • un effet toxique au niveau des récepteurs périphériques à l’insuline induisant une résistance à l’insuline.

 

Comme une cigarette contient 3 500 composants différents et 500 composants gazeux dans sa phase volatile, il est difficile de déterminer quel composant est responsable.

Enfin, le tabagisme induit une inflammation chronique qui peut également contribuer au développement du diabète de type 2.

Les effets du tabac chez le fumeur diabétique

 

Le tabac tout comme le diabète est un facteur de risque cardiovasculaire. Le risque de faire un infarctus, un accident vasculaire cérébral ou de développer d’autres maladies vasculaires est d’autant plus élevé chez une personne diabétique qui fume.

Le risque de mortalité augmente de 43 à 119% selon le nombre de cigarettes fumées par jour.

 

Le tabac :

 

  • favorise le développement de l’athérosclérose (resserrement des vaisseaux)
  • entraîne une augmentation du mauvais cholestérol (LDL) qui se dépose sur les parois des vaisseaux (favorisant à son tour le développement de l’athérosclérose)
  • altère la bonne irrigation des organes par les deux phénomènes précédents
  • augmente le risque de cancers, d’asthme et des maladies/infections respiratoires
  • entraîne une résistance à l’insuline: les cellules sont moins sensibles à l’action de l’insuline et la glycémie augmente. Ce phénomène peut évoluer vers un diabète. L’hyperglycémie chronique résultante va également léser les vaisseaux sanguins.

 

Ainsi, les complications liées au diabète (néphropathie, rétinopathie et neuropathie dabétiques) apparaissent plus fréquemment chez les fumeurs.

 

Important

Le tabagisme est donc à la fois un facteur d’altération des artères, de complications cardiovasculaires et d’instabilité glycémique. C’est pourquoi il est essentiel d’arrêter le tabac en cas de diabète 1 ou 2, pour éviter de voir apparaître et/ou s’aggraver des complications de façon précoce.

 

Bon à savoir

Les bénéfices de l’arrêt du tabac

 

Après:

24 heures : le risque d’infarctus du myocarde commence à diminuer

48 heures : la nicotine n’est plus présente dans le sang

3-9 mois : la respiration s’améliore

1 année : le risque de maladie du cœur (ex: infarctus) est réduit de moitié

5 ans : le risque d’attaque cérébrale diminue de moitié

5-10 ans : le risque de diabète de type 2 rejoint celui des personnes qui n’ont jamais fumé

10 ans : le risque de maladie de cœur et d’attaque cérébrale rejoint celui des personnes qui n’ont jamais fumé.

 

 


Références :

1 ) Carole Clair, Jacques Cornuz, Ivan Berlin,Tabagisme, obésité et diabète : une interaction cliniquement importante, Rev Med Suisse 2011;23382342

2) Anne-Sophie Glover-Blondeau, Diabète et tabac, Stop-tabac.ch

3) www.diabetevaud.ch

Lien Permanent pour cet article : https://diabetnutrition.ch/diabete-et-tabac/

Merci de rédiger un commentaire